NOS BUREAUX À VOTRE DISPOSITION À CASABLANCA, LIBREVILLE, KINSHASA ET ABIDJAN
Les clés de mon orientation

Je professionnalise mes choix, je réussis ma carrière

Quels réflexes adopter pour la bonne formation?

Le chômage des jeunes diplômés prend une ampleur inquiétante dans les pays africains, et pourtant les opportunités d’emploi se font de plus en plus nombreuses. Ce phénomène s’explique avant tout par l’inadéquation entre les choix de formation et les besoins des entreprises.

Au moment de leur orientation, les bacheliers opèrent des choix qui ne tiennent que peu ou pas du tout compte de la réalité du marché du travail. La plupart veulent absolument faire des études de niveau élevé pour acquérir l’étiquette socialement flatteuse d’un Bac+5 et plus. Résultat, nombre de titulaires de masters et même de doctorats se retrouvent aux bancs des chômeurs pendant de très longues années !

L’erreur fondamentale que commet la majorité des élèves est qu’ils choisissent des études plutôt que de viser des métiers ou des carrières. En raisonnant de la sorte, ils passent à côté de leur objectif ultime : l’insertion professionnelle.

Voici quelques réflexes à adopter pour identifier les parcours de formation qui optimisent vos chances de trouver un emploi.

Assurer une veille sur l’évolution économique de votre pays

C’est l’économie qui crée l’emploi, si vous ne connaissez pas les secteurs traditionnels qui recrutent, ceux qui émergent et d’autres qui sont en déclin, vous ne pouvez pas être en mesure de diriger votre choix d’études vers l’opportunité de carrière.

C’est un exercice qui exige un suivi permanent de l’actualité économique. Plusieurs outils et supports s’offrent à vous pour être suffisamment initié dans ce domaine ; les journaux spécialisés, la presse électronique, les bulletins dédiés des programmes télévisés…

Si vous n’êtes pas investigateur ou curieux, abonnez-vous à des newsletters qui vous feront parvenir l’information sur votre ordinateur portable et même sur votre smartphone personnel. Vous n’avez alors qu’à sélectionner les articles ou au moins les dépêches qui vous permettront d’être à jour par rapport aux besoins en compétences de l’économie de votre pays.

Connaître les métiers

La connaissance profonde des métiers est l’un des repères déterminants du choix d’orientation. Avec les transformations technologiques et la généralisation de l’usage digital en milieu professionnel, certains métiers n’ont plus de raison d’être au moment où d’autres font leur apparition. Cette tendance n’est pas prête de s’arrêter avec le développement de l’intelligence artificielle qui bouleverse encore plus le monde du travail.

Il est de votre devoir de vous informer sur cette évolution en visitant les sites des observatoires métiers qui se comptent par dizaines sur le web. Vous y trouverez des articles et surtout des fiches métiers qui vous plongeront dans l’univers de milliers de professions en vous éclairant sur toutes les dimensions du métier :

  • Descriptif du métier (Missions, responsabilités, tâches…).
  • Environnement d’exercice (lieu de travail, équipements, infrastructures…).
  • Conditions de travail (horaires, contraintes de déplacement, tenue obligatoire…).
  • Compétences requises (scientifiques, techniques, comportementales…).
  • Formations pour accéder au métier.
  • Salaire à l’embauche et évolution de carrière.

Choisir vos études en fonction des débouchés professionnels

Une fois informé sur les besoins réels actuels et prospectifs des entreprises, il est désormais possible de sélectionner les filières qui peuvent vous garantir les meilleures chances d’intégration sur le marché de l’emploi. Les secteurs d’activités et les métiers qui recrutent n’ont plus de secret pour vous !

Ceci dit, il faut préalablement confronter les perspectives d’évolution dans telle ou telle carrière à votre projet personnel et professionnel (vos passions, vos motivations, vos attentes), à vos capacités scolaires (points forts et points faibles), ainsi qu’à vos traits de personnalité (réaliste, social, entreprenant, artiste…).

Même si les opportunités dans les métiers de vente s’avèrent les plus prometteuses pendant la conjoncture où vous êtes appelé à vous orienter par exemple, vous n’avez pas intérêt à candidater pour une formation de commercial si vous êtes quelqu’un d’introverti et n’avez pas un relationnel développé.

Toutefois, cela ne devrait pas vous dissuader ! Si vous êtes convaincu du potentiel d’un métier donné, vous pouvez travailler sur vos insuffisances et vos incompatibilités pour devenir le candidat idéal convoité dans le domaine en question.

Optez pour des parcours pédagogiquement professionnalisant

Au-delà du choix de la spécialité et du cursus de vos études post-bac, vous devez accorder une attention particulière aux modes de formation et à l’approche pédagogique en vigueur au sein de votre établissement d’accueil.

On se prépare mieux à l’exercice de certains métiers manuels (boulangerie-pâtisserie, technicien automobile, électronicien aéronautique..) à travers des formations en alternance qui allient cours en école et journées d’apprentissage en entreprise.

Pour des études supérieures (licence, master), privilégiez des formations et des établissements qui font appel à des enseignants-praticiens et dont les stages et les missions professionnelles constituent une composante essentielle des programmes pédagogiques.

C'est quoi

Le système LMD

Licence, Master, Doctorat.

Pour en savoir plus
Mon Dico
Inscrivez-vous à la newsletter dédiée aux parents pour accompagner votre enfant dans son orientation
Previous
Next
Tu souhaites aller à la rencontre des établissements ?

Découvre nos salons physiques et virtuels et nos conférences thématiques pour ne pas rater ces rendez-vous déterminants pour ton orientation.

Inscris-toi dès aujourd'hui aux événements de ton choix

Inscris-toi à la plateforme.

Pour accéder à des contenus, informations, conseils et événements réservés à nos abonnés !

C'EST GRATUIT !
Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Smart Africa Student
Hello !
Comment pouvons-nous vous aider ?