NOS BUREAUX À VOTRE DISPOSITION À CASABLANCA, LIBREVILLE, KINSHASA ET ABIDJAN
Les clés de mon orientation

Comment réussir sa colocation?

Les bons conseils

La colocation est la solution privilégiée par de nombreux étudiants afin de disposer d’un logement spacieux et bien situé à moindre prix. Cependant, partager son toit avec d’autres peut vite tourner au casse-tête si l’on ne fait pas attention à certaines règles de bon sens.

Tout le monde s’accorde sur les avantages de la colocation. Cette formule de logement vous permet l’accès à un habitat proche de toutes commodités, minimise votre charge locative et favorise une vie sociale épanouie en compagnie d’autres étudiants.

La colocation devient même une nécessité lorsque vous poursuivez vos études dans une grande métropole où le coût locatif est excessif et que l’option d’un logement individuel est écartée d’office. Dans ces conditions, vous devez faire un choix qui vous garantira un climat confortable et adapté à votre statut d’étudiant.

Voici quelques conseils pour réussir votre colocation.

Optez pour des colocataires que vous connaissez plus ou moins

Vivre avec de parfaits inconnus pendant une longue période est déstabilisant, voire risqué ! Vous ne pouvez absolument pas anticiper à l’avance leurs comportements et leurs habitudes.  L’idéal est de proposer une colocation à des amis si vous en disposez dans votre ville d’accueil ou des compatriotes si vous êtes étranger ; la proximité sociale et culturelle avec ces derniers vous aidera à préserver votre mode de vie et à ne pas vous sentir complètement dépaysé.

Si vous tombez sur des offres de colocation sur internet, essayez d’organiser des rencontres avec les personnes concernées, histoire de faire connaissance et de voir si le courant passera entre vous. Votre flair vous guidera certainement vers les bons colocataires.

Renseignez-vous sur les capacités financières de vos colocataires

Mettez-vous bien en tête que la colocation est un contrat solidaire. Si l’un des occupants du logement manque à son engagement de fin de mois, les autres devront payer pour lui. Les ressources des étudiants étant par définition limitées, le défaut de paiement de l’un d’eux peut conduire le propriétaire à vous demander de quitter les lieux et vous voilà de nouveau contraint à chercher un nouveau logement !

Il est donc primordial d’avoir une idée sur la capacité de paiement de vos colocataires. N’hésitez pas à leur soutirer des informations sur la profession de leurs parents, les aides que leur procurent des proches, les revenus qu’ils génèrent d’un job-étudiant…

Choisissez un logement avec une chambre à soi

Vivre en groupe, est une bonne chose sur le plan communautaire. Vous pouvez parfaitement échanger à longueur de journée avec vos colocataires dans la cuisine, au salon ou dans une terrasse. Ceci dit, vous devez conserver votre intimité et votre espace personnel de travail. Partager votre chambre avec un autre étudiant, est de nature à vous imposer de nouveaux usages qui risquent de perturber votre sommeil, votre planning de révision, vos moments de méditation…

Evitez de cohabiter avec des non-étudiants

En étant étudiant, vous cherchez à la fois un toit et une ambiance studieuse qui vous permettra de vous consacrer pleinement à vos études. Avec des camarades de classe ou d’autres étudiants, vous partagerez le même objectif : réussir votre formation et décrocher votre diplôme.

Si vous faites le choix d’une colocation avec un salarié ou un jeune actif, vous allez vous confronter à un quotidien de quelqu’un qui cherche avant tout à se détendre après une longue journée de travail. Vous vous retrouverez à lui tenir compagnie tard le soir, en apprenant l’incompétence de ses directeurs, ses conflits avec ses collègues, ses exploits imaginaires J…

Définissez le code de vivre-ensemble avec vos colocataires

La colocation est une micro-communauté qui doit être régie par un règlement. A chacun, son mode de vie, ses envies et ses habitudes, que les colocataires sont censés prendre en compte pour une vie harmonieuse qui reconnaît les différences des uns et des autres.

Afin de prévenir d’interminables situations de conflit et de gêne, il vous appartient de fixer des règles de bonne conduite avec vos colocataires : observer le calme si l’un d’entre vous doit réviser pour se préparer à un examen, respecter l’heure où tout le monde doit se mettre au lit pendant la semaine, ne pas fumer à l’intérieur de l’appartement, demander la permission des autres au cas où l’on veut inviter quelqu’un chez soi…

Vous répartir les tâches ménagères

C’est le côté qui fâche souvent en  colocation.  Celui de voir  les autres indifférents aux tâches ménagères. Pourtant, on parle d’un espace commun qu’il faut entretenir continuellement pour le bien-être du groupe.

Il n’y a pas de recette miracle pour ça ! Des astuces pourront toutefois vous aiguillier pour contribuer chacun à cette besogne, reconnaissons-le désagréable. Vous pouvez par exemple établir un planning qui liste les tâches à faire par chacun durant la journée ou la semaine, ou encore mieux répartissez-vous ces tâches selon vos compétences domestiques : le master chef des colocataires prend en charge les repas, le maniaque la propreté, l’organisé la vaisselle et le rangement…

 

C'est quoi

Le système LMD

Licence, Master, Doctorat.

Pour en savoir plus
Mon Dico
Inscrivez-vous à la newsletter dédiée aux parents pour accompagner votre enfant dans son orientation
Previous
Next
Tu souhaites aller à la rencontre des établissements ?

Découvre nos salons physiques et virtuels et nos conférences thématiques pour ne pas rater ces rendez-vous déterminants pour ton orientation.

Inscris-toi dès aujourd'hui aux événements de ton choix

Inscris-toi à la plateforme.

Pour accéder à des contenus, informations, conseils et événements réservés à nos abonnés !

C'EST GRATUIT !
Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Smart Africa Student
Hello !
Comment pouvons-nous vous aider ?