SMART AFRICA STUDENT

Comprendre le système académique au Maroc

Pour bien vous orienter, il est essentiel de bien appréhender l’organisation des cycles et filières universitaires.

Le système d'enseignement supérieur

Le Système LMD :
Les cycles d’enseignement supérieur, composés d’unités d’enseignement par discipline, obéissent, actuellement, au Système LMD. Adopté à partir de l’année universitaire 2003-2004, ce système s’articule autour de 3 cycles d’études, Licence (Bac+3), Master (Bac + 5) et Doctorat (Bac + 8) répartis de la manière suivante :

Licence (3 ans d’études) : L1 (2 semestres) – L2 (2 semestres) – L3 (2 semestres)
Master (2 ans d’études) : M1 (2 semestres) – M2 (2 semestres)
Doctorat (3 ans d’études)

Les Composantes du système d’enseignement supérieur :
Le système d’enseignement supérieur comporte différents types d’établissements d’enseignement supérieur en fonction de la nature du cursus, académique ou professionnel.

3 grands secteurs composent le système d’enseignement supérieur :

   + L’enseignement supérieur public
   + L’enseignement supérieur dans le cadre du partenariat public-privé (PPP)
   + L’enseignement supérieur privé

 

1- L’Enseignement supérieur public :

L’enseignement supérieur public, placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, regroupe :

 – Les Universités: Le Maroc compte, actuellement, douze (12) universités publiques et une (1) université publique à gestion privée, réparties sur les différentes régions du pays.

 – Les Établissements d’Enseignement Supérieur ne Relevant pas des Universités (EENSNPU): Ce sont des établissements d’enseignement supérieur spécialisés sous la tutelle administrative et financière de ministères techniques et sous l’autorité pédagogique du ministère de l’Enseignement Supérieur.

L’Enseignement supérieur public est dispensé dans 2 catégories d’établissements :

 – Etablissements à accès ouvert (ne nécessitant pas de concours):

   + Facultés des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales 
   + Facultés des Lettres et Sciences Humaines 
   + Facultés des Sciences 
   + Facultés Polydisciplinaires 

– Etablissements à accès régulé (le nombre de places limitées et assujettis à des critères d’admission):
  + Facultés de Médecine et de Pharmacie 
  + Facultés de Médecine Dentaire 
  + Ecoles d’Ingénieurs 
  + Facultés des Sciences et Techniques 
  + Ecoles Nationales de Commerce et de Gestion 
  + Ecoles Normales Supérieures 
  + Ecoles Normales Supérieures de l’Enseignement Techniques 
  + Ecoles Supérieures de Technologie 
  + Ecole Supérieure Roi Fahd de Traduction 
  + Faculté des Sciences de l’Education ;

Procédure d’inscription des étudiants étrangers dans les établissements publics:

Que ce soit pour une inscription dans un établissement à accès ouvert ou dans un établissement à accès régulé, les étudiants étrangers doivent présentent leur candidature par voie diplomatique, dans le cadre de la coopération entre le Maroc et leurs pays d’origine :

1- Le candidat étranger remplit le formulaire de candidature disponible sur le site de l’AMCI (Agence Marocaine de Coopération Internationale) qui est sous la tutelle du Ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération

2- Le formulaire, dûment rempli et joint au dossier de candidature, doit être déposé auprès des autorités compétentes de son pays d’origine, seules habilitées à juger de l’opportunité de le transmettre aux autorités marocaines.

3- Les dossiers de candidature présélectionnés par les autorités compétentes des pays concernés sont adressés par voie diplomatique à l’AMCI, selon les termes et dans les délais qui leur sont communiqués officiellement.

4- L’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI transmet les dossiers au Ministère marocain de l’Enseignement Supérieur, de la Recherches Scientifique et de la Formation des Cadres/ Direction de la Coopération et du Partenariat.

Important à savoir :
Tout dossier non transmis par l’AMCI ne sera pas pris en considération.
Les dossiers parvenus à l’AMCI en dehors des délais impartis ne sont pas pris en considération.
Les études dans les établissements d’enseignement supérieur publics sont gratuites
Pour plus d’informations sur la procédure d’inscription dans les établissements d’enseignement supérieur public, consultez le site de l’AMCI : https://www.amci.ma/

2- L’enseignement supérieur dans le cadre du partenariat public-privé (PPP)

Ces établissements, à but non lucratif, sont calqués sur le modèle des fondations universitaires pratiqué dans plusieurs pays du monde, et s’appuient sur des initiatives nationales et internationales privées répondant à un intérêt public en matière de formation des compétences, et reconnus d’office par l’Etat marocain selon un cahier des charges précis.

Ces universités et établissements sont sous l’autorité pédagogique du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

Le Maroc compte, actuellement, cinq (5) universités dites en Partenariat Public -Privé (PPP), réparties dans 4 grandes villes du Royaume, Casablanca (2), Rabat (1), Fès (1) et Agadir (1).

3- L’enseignement supérieur privé :

Ce type d’enseignement regroupe 2 catégories d’établissements, créés à la suite d’une initiative privée, et, placés sous l’autorité pédagogique l’autorité pédagogique du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres.

Les universités privées (UP) :
Ce sont des établissements organisés selon le modèle des universités publiques regroupant des facultés et écoles spécialisées par grands domaines de formation. Les premières UP ont été créées à partir de 2010-2011, leur nombre s’élève, aujourd’hui, à cinq basées dans quatre villes du Royaume : Casablanca (2), Marrakech (1), Fès (1) et Agadir (1). Les UP ne sont pas automatiquement reconnues par l’Etat, elles doivent demander la reconnaissance selon un cahier des charges établi par le Ministère de tutelle.

Les écoles supérieures privées :
Elles représentent la majorité des établissements privés en nombre. Certaines de ces écoles sont établies en réseaux disposant ainsi de plusieurs centres répartis sur plusieurs villes du Maroc. Quelques écoles privées sont organisées en pôles de formation (École d’ingénierie, école de management…). A l’image des universités privées, la reconnaissance des écoles supérieures privées passe par une demande déposée auprès du département de l’enseignement supérieur. 

Accréditation et Reconnaissance des établissements d’enseignement supérieur privés :

Accréditation :
L’accréditation est une attestation de valorisation de la qualité d’une ou de plusieurs filières dans une école ou université privée. Elle permet d’assurer et de garantir la fiabilité et la crédibilité d’un établissement.
L’objectif principal de l’accréditation est de permettre aux établissements supérieurs privés de dispenser un enseignement de haut niveau répondant aux besoins du marché d’emploi.
L’accréditation d’une filière qui est fixée pour un nombre d’années déterminé, peut être retirée, si l’un des critères, sur la base duquel l’accréditation a été fournie n’est plus respecté.

Reconnaissance :
La reconnaissance est un processus assurant la qualité et le niveau d’enseignement délivré par un établissement d’enseignement supérieur privé. Elle permet de valoriser les diplômes des établissements privés et les rendent plus reconnus dans le secteur public.
La reconnaissance d’un établissement d’enseignement supérieur privé signifie également que les diplômes délivrés par cet établissement sont équivalents aux diplômes de l’Etat et permettent la poursuite des études au sein des établissements publics (par l’organisation des passerelles entre les établissements privés et publics).

 
 

Je souhaite prendre rendez-vous avec un conseiller Smart Africa Student

U-Lexique :

Classes préparatoires aux grandes écoles :

Elles ont pour fonction d’accroître le niveau des connaissances des bacheliers dans différents champs disciplinaires de manière à les rendre aptes à suivre une formation en grande école dans les filières littéraires, économiques et commerciales et scientifiques.

Licence/Master/Doctorat :

La licence se déroule en 3 ans et offre un diplôme de niveau bac+3
Le master se déroule en 2 ans et offre un diplôme de niveau bac+5
Le doctorat est un diplôme de recherche (qui s’effectue après un master en recherche), qui se déroule généralement en 3 ans, et offre un diplôme de niveau bac+8

Projet de fin d’études.

Test of english for international communication.

Test qui permet d’évaluer un candidat sur sa capacité à s’exprimer en anglais au niveau professionnel anglophone.