NOS BUREAUX À VOTRE DISPOSITION À CASABLANCA, LIBREVILLE, KINSHASA ET ABIDJAN

L'oriental

La porte du Maroc

Général :

La région de l’Oriental attire de plus en plus de nouveaux investisseurs. Et qui dit investissement, dit aussi grandes opportunités de travail. Une aubaine pour les étudiants qui y sont et qui cherchent activement un stage ou une offre d’emploi.

A Oujda, ce ne sont pas les formations qui manquent. Ses facultés et écoles supérieures s’inscrivent dans une logique de diversité et proposent aux jeunes bacheliers des études en sciences appliquées, technologies, lettres, sciences humaines, médecine, pharmacie, sciences juridiques, économiques et sociales, commerce, gestion… Deux classes préparatoires aux grandes écoles sont aussi disponibles, ainsi que deux centres de formation des futurs enseignants.

A Berkane, vous aurez l’occasion de faire vos preuves au sein de l’OFPPT (Office de Formation Professionnelle et Promotion du Travail), en technologies appliquées ou en agriculture.

Si vous êtes davantage tenté par la gestion et le commerce, il faudra miser sur la ville de Taourirt. Et ceux qui préfèrent l’informatique pourront s’inscrire au niveau de Nador, toujours dans la même région.

Se loger : 

Oujda dispose d’une cité universitaire de 4000 personnes pour les étudiants non originaires de la ville. N’hésitez pas à faire une demande de logement dès votre inscription afin de réserver votre place.

Dans le reste de la région, les loyers sont assez modérés et débutent en moyenne à 1.400 dirhams pour un appartement de 80 mètres carrés, soit deux chambres, à partager en colocation.

 

Se nourrir :

La région de l’Oriental est une zone très agricole. Le prix des fruits et légumes sont très bas et conviennent parfaitement à un budget étudiant.  

Se déplacer : 

Il y a une forte disponibilité de petits et de grands taxis. Les grands taxis prennent jusqu’à 6 passagers en plus du chauffeur et vont vers une direction précise. Ils sont pratiques si vous voulez vous rendre dans un lieu assez lointain (vous pourrez même sortir de la ville). Les petits taxis ne prennent que 3 passagers, avec la possibilité de faire plusieurs arrêts pour déposer chacun d’entre eux ou pour prendre une nouvelle personne. Le bus est très pratique, car il couvre l’ensemble de la ville (plus de 260 kilomètres, via 37 lignes, dont 7 interurbaines).

 

A visiter :

Il y a le souk, le parc Lalla Aïcha, le parc Lalla Meryem à Oujda. Le plus c’est la station balnéaire Saidia située á 53 kilomètres de Oujda. Une plage magnifique, d’un bleu étincelant sur les côtes méditerranéennes. Mais ce qui fait toute la différence dans cette région, c’est vraiment l’accueil chaleureux des locaux. Vous vous sentirez immédiatement chez vous !

 

Inscris-toi à la plateforme.

Pour accéder à des contenus, informations, conseils et événements réservés à nos abonnés !

C'EST GRATUIT !
Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Smart Africa Student
Hello !
Comment pouvons-nous vous aider ?