NOS BUREAUX À VOTRE DISPOSITION À CASABLANCA, LIBREVILLE, KINSHASA ET ABIDJAN

Métier à découvrir

Mycologue

Domaine : Développement Durable

Présentation du métier

Le mycologue est le spécialiste des champignons. Ce scientifique procède à l’inventaire des champignons présents en milieu naturel. Il effectue des recherches sur les champignons, en milieu naturel ou en laboratoire, incluant l’étude de leur action sur le milieu et les affections ou les maladies qu’ils peuvent provoquer. Plus précisément, il cherche à mieux connaître et à utiliser l’action bénéfique des champignons dans un domaine particulier : en agriculture (décomposition organique), en médecine (mise au point de traitements ou de médicaments à base de champignons) ou dans l’industrie de l’alimentation (levure, moisissure).

En effet, ses recherches ont des applications concrètes dans l’industrie et les biotechnologies. Dans les exploitations agricoles et le secteur de l’agronomie, les champignons sont utilisés pour la décomposition organique mais aussi pour rendre certaines cultures plus résistantes. Employés dans les industries pharmaceutiques pour fabriquer des médicaments, les champignons entrent dans la composition des antibiotiques (la pénicilline, découverte en 1928), mais aussi tout récemment de traitements contre les maladies auto-immunes. Les champignons sont depuis toujours présents dans les industries alimentaires comme aliment mais aussi comme levure (pour fabriquer pain, bière, fromage, etc.).

Formation pour devenir Mycologue

Pour postuler à ce métier, il est recommandé, après l’obtention d’un bac scientifique, de poursuivre des études dans une université ou une école d’ingénieurs pour l’obtention d’un Bac+5 avec une spécialisation en :

  • Chimie et bioindustries
  • Gestion des forêts et des espaces naturels
  • Sciences agronomiques
  • Sciences et technologies de l’environnement
  • Sciences agronomiques et industries du vivant

Compétences nécessaires

  • Posséder de vastes connaissances scientifiques (biologie, mathématiques, physique et chimie)
  • Avoir le goût pour la nature
  • Récolter des échantillons sur le terrain
  • Cultiver des champignons en laboratoire
  • Rédiger des synthèses scientifiques
  • Utiliser du matériel informatique et les techniques de pointe
  • S’instruire continuellement et suivre la littérature spécialisée
  • Maitriser l’anglais et éventuellement d’autres langues étrangères
  • Ne pas être allergique aux plantes et pollens
  • Avoir le sens de l’observation
  • Etre  patient et persévérant
  • Etre autonome
  • Avoir l’esprit d’analyse et de synthèse
  • Se remettre en question
  • Capacité d’adaptation
  • Etre  organisé, rigoureux et précis
  • Avoir un bon esprit d’équipe

Débouchés du métier

  • Bureaux d’études spécialisés (publics ou associatifs) en environnement, écologie, écotourisme, protection et conservation de la nature
  • Enseignant dans les options scientifiques mais aussi agronomiques
  • recherche scientifique dans les universités
  • Laboratoires de recherche des industries pharmaceutiques, cosmétiques, biotechnologiques, biomédicales, biochimiques, agronomiques et agroalimentaires.

Établissements qui forment à ce métier

Autres métiers​ à la une

C'est quoi

Le système LMD

Licence, Master, Doctorat.

Pour en savoir plus
Mon Dico
Inscrivez-vous à la newsletter dédiée aux parents pour accompagner votre enfant dans son orientation

Inscris-toi à la plateforme.

Pour accéder à des contenus, informations, conseils et événements réservés à nos abonnés !

C'EST GRATUIT !
Ouvrir un chat
Besoin d'aide ?
Smart Africa Student
Hello !
Comment pouvons-nous vous aider ?